Quatuor Hêlios
Ensemble de Percussion
Accueil Biographie Membres Créations Répertoire Disques Concerts Contact
Georges Aperghis
Seul à Seuls200655
John Cage
Second Construction +19408'
Third Construction +194110'
Double Music +19415'
Amores +194310'
She is asleep +194312'
Imaginary Landscape #1 +19396'
Imaginary Landscape #2 +19427'
Imaginary Landscape #3 +19423'
Credo in us +194210'
Four4 +199172'
Three219919'
Inlets +1977ad lib
Music for amplified toy pianos +1960ad lib
Radio Music +19566'
But what about the noise of crumpling paper which he used to do in order to paint the series of "papiers froissés" or tearing up paper to make "papiers déchirés"? Arp was stimulated by water (sea, lake, and flowing waters like rivers), forests. +1985ad lib
Living Room Music (pour quatuor de percussion et voix) +19396'
Jean-Christophe Feldhandler
D'une Lumière (pour percussion, piano, mélodica et guitare électrique) +199610'
Snafu (pour percussion, trombone, orgue Hammond, batterie et électroniques) +200045'
Chemins Propices (pour percussion, mélodicas, shengs et bande) +200422'
Vinko Globokar
Kvadrat +
4 percussionnistes sont assis dos à dos devant une table sur laquelle ils ont posé des objets de leur choix selon les indications suivantes  : 4 instruments (dans lequel on souffle, que l’on tape, que l’on secoue et que l’on frotte), 4 objets stimulants (une forme géométrique, une forme végétale, une surface colorée et une forme mobile). Les percussionnistes opèrent selon 4 comportements (ne pas tenir compte des autres, imiter le voisin de gauche, de droite, ou derrière soi) et sur 4 structures rythmiques (complexe, périodique, sporadique et statique).La partition est elle-même découpée en 2 fois 4 sections.

Chaque structure rythmique est jouée en fonction des stimulants. Ceux-ci influencent le tempo et les intensités. A la fin de chaque section, chaque musicien se déplace dans le sens des aiguilles d’une montre et se trouve ainsi obligé d’utiliser les instruments choisis par un autre.
C’est donc dans un équilibre précaire entre une marge de manoeuvre personnelle et des indications précises que les instrumentistes doivent tenter de communiquer.

C’est peut-être un questionnement sur une certaine forme d’improvisation dont il s’agit : doit-on réagir à ce l’autre joue ? Doit-on poursuivre son propre discours ? Quelle est l’impulsion qui pousse à jouer plutôt qu’à ne pas jouer ? Est-on stimulé par des éléments extérieurs ? Sommes-nous obligés de suivre une information plutôt qu’une autre ? En définitive, y a t-il de véritable communication entre nous ?

La pièce se termine par un choeur résumant ce questionnement : les mots tolérance, indépendance, créativité et utopie sont chantés sur des intervalles de quarte (bien entendu...)

198915'
Lou Harrison
Double Music +19415'
Daniel Koskowitz
Grover Mills (pour percussion et séquenceur) +199645'
George E. Lewis
Virtual Discourse (pour informatique musicale interactive) +199335'
Crazy Quilt (pour informatique musicale interactive)200230'
Lê Quan Ninh
Oscille (pour informatique musicale interactive) +199830'
Toru Takemitsu
Seasons (pour percussion et bande magnétique) +197018'